• en
  • fr
  • it
Guida Alpina - professionisti dell'alta quota

La houte route: Chamonix-Zermatt

sci-alpinismo-mountain-passion

 Durée : 5 jours
Période : de mars à juin
Tarif : 360 € par personne*
Groupe : 3/6 personnes

Cette traversée, même si elle ne comprend pas l’ascension de sommet de grande importance (la plus haute est le Pigne d’Arolla qui culmine à 3796m), reste tout de même engagée et demande donc une bonne préparation.

Elle peut être effectuée avec de très nombreuses variantes, et chacun peut donc choisir sur la carte l’itinéraire le plus adapté en fonction des conditions de neige ou de son propre entraînement. Le véritable objectif est, de toutes manières, de rejoindre Zermatt !!! Nous vous proposons ici une version « allégée » de la Haute-Route.
La meilleure période est située au printemps, à cheval sur les mois d’avril et mai, période où la traversée est très fréquentée. En anticipant un peu sur ces dates, on trouve beaucoup moins de monde et une neige encore poudreuse!

Programme

1° jour

Au départ d’Argentières (vallée de Chamonix) on rejoint les Grands Montets (3297m) par le téléphérique. Le voyage commence donc par une belle descente sur le glacier d’Argentières situé en contrebas, que l’on traverse ensuite pour aller à la base des pentes raides qui mènent au col du Chardonnet (3323m). Du col, un passage un peu raide que l’on effectue souvent encordé et assuré permet d’atteindre le plateau du glacier de Saleinaz, puis, après avoir remis les peaux, la fenêtre de Saleinaz (3261m). De ce col, on descend enfin jusqu’à la cabane du Trient (3170m) que l’on gagne au prix d’une dernière petite montée.

2° jour

De la cabane du Trient, après être descendu le long du glacier du Trient pendant 300m de dénivelée environ, on rejoint sur la droite le col des Ecandies (2796m), qui permet de gagner le vallon d’Arpette qui conduit, au terme d’une magnifique descente, au village de Champex (1498). Depuis ce joli petit village, on rejoint Orsières en bus, puis on prend le train pour Martigny, puis de nouveau le bus jusqu’à Arolla (on évite de cette manière la traversée du massif du grand Combin, qui est magnifique et tout à fait recommandable si l’on a plus de temps à disposition. Voir le programme Mont Gelé-Grand Combin).

3° jour

Du village d’Arolla, on monte par les téléskis jusqu’au sommet des piste, pour continuer ensuite vers le Pas de Chèvre (2855m, échelle raide pour descendre environ 40m), pour arriver à l’accueillante cabane des Dix (2928m) où l’on passe la nuit. L’utilisation des remontées mécaniques d’Arolla permet d’éviter 500 m de dénivelée environ, ce qui laisse le temps de monter dans l’après-midi à la Luette (3548m), sommet panoramique situé derrière le refuge.

4° jour

De la cabane des Dix on traverse le glacier de Cheilon, pour remonter les pentes menant au col de la Serpentine. On prend ensuite à gauche vers le sommet du Pigne d’Arolla, d’où l’on admire un paysage à couper le souffle. La descente des pentes raides qui tombent vers la cabane des Vignettes (3158m), toute proche, sera la cerise sur le gâteau d’une journée splendide.

5° jour

La dernière étape est la plus longue. De la cabane des Vignettes on descend légèrement pour traverser ensuite tout le glacier du mont Collon, jusqu’au col de l’Evêque (3392m). Suit une brève descente jusque sous le col du Mont Brûlé (3213m) que l’on franchit (un passage à pieds) pour accéder au haut bassin de la Valpelline, au dessus du refuge Aoste. Du col, on redescend sous les rochers, puis, après avoir remis les peaux de phoque, on effectue la dernière longue montée jusqu’au col de Valpelline (3568m). Au col commence la longue et magnifique descente sur Zermatt. On rentre ensuite à Cervinia avec les remontées mécaniques, et enfin à Chamonix avec l’autobus, pour retrouver les voitures.

* Le coût comprend l’assistance d’un guide de haute montagne, l’A.R.V.A. , le harnais, et le matériel d’alpinisme nécessaire, et le bus pour le déplacement Cervinia-Zermatt.

Contatti